Chimie nature & patrimoine

Le domaine de Bon Repos

Le projet du domaine de Bon Repos relancé

En mai 2018, la commune a appris que la candidature du domaine de Bon Repos a été retenue par la Mission Stéphane Bern. Ce projet mené conjointement avec l’Association du Château de Bon Repos va permettre de trouver des fonds complémentaires et donner un coup d’accélérateur à la reconstruction du toit du château, le mettant ainsi à l’abris définitif des intempéries et évitant ainsi la dégradation irrémédiable de sa structure.

Pour en savoir plus téléchargez la plaquette 

  • la souscription en partenariat avec la Fondation du patrimoine

Raphaël Guerrero a signé  le 15 septembre 2018  avec Alain Robert le délégué départemental de la Fondation du patrimoine une convention permettant l’ouverture d’une grande souscription nationale. Toutes et tous vous pouvez donner la somme d’argent que vous souhaitez et contribuer ainsi au financement de la construction de la nouvelle toiture du château. Ces sommes sont déductibles des impôts (66%).

 

Pour faire un don

La plaquette de souscription est aussi disponible :

  • à la mairie
  • à la médiathèque Yvette Virot
  • au musée de la chimie
  • auprès de l’Association du Château de Bon Repos
  • au Centre Socioculturel André Malraux
  • dans les commerces partenaires
  • à l’office de tourisme Grenoble-Alpes-Métropole

Autres financements 

La commune a soumis des demandes de subventions à d’autres collectivités territoriales comme le département de l’Isère (300 000 euros), Grenoble Alpes Métropole (50 000 euros) et attend une réponse de la région Auvergne Rhône-Alpes. Elle a aussi obtenu une subvention de la Direction des Affaires Culturelles d’un montant de 130 000 euros.

Elle recherche aussi des financements auprès de fondations privées comme la Fondation Total ou la Fondation Crédit Agricole.

La mairie est propriétaire du château de Bon Repos depuis la fin des années 70. Elle a acheté les terres agricoles autour du château en 2009.

Elle a développé un projet de maraîchage biologique sur une partie des terrains municipaux. Les maraîchers locataires des terrains ont cessé leur activité en 2017.

La commune a aussi d’autres projets en plus du château pour le domaine de Bon Repos

Elle ambitionne dans les années à venir de

  • engager des travaux dans l’écurie pour permettre aux associations d’utiliser ce local dans de bonnes conditions
  • protéger des intempéries la grange