Chimie nature & patrimoine

Nature et biodiversité

Réserve Naturelle Régionale

La commune de Jarrie riche de plus de 1320 hectares dispose de nombreux espaces naturels. La mairie, quant à elle, a développé depuis la fin des années 90 une politique environnementale reposant sur plusieurs axes. La commune a été récompensée pour ce travail débuté il y a plusieurs années en gagnant en 2010 le prix de la capital de la biodiversité dans la catégorie des communes de moins de 10 000 habitants.

STEESPACEVERT (1)

Le zéro phyto

Depuis 2008, les Services Techniques et Environnement de la commune n’utilisent plus de produits phyto sanitaires pour traiter les espaces verts. Pour ce faire la mairie s’est dotée d’outils comme le désherbeur thermique pour brûler les mauvaises herbes. Le désherbage manuel est aussi beaucoup utilisé.

La gestion différenciée des espaces – la fauche tardive

Depuis plus d’une quinzaine d’années, les Services Techniques et Environnement organisent différemment la tonte des espaces verts en fonction de la fréquence de leurs usages. Les lieux très fréquentés, comme les terrains de sport, sont tondus très régulièrement. Les lieux très peu fréquentés ne sont fauchés qu’à la fin de l’été (certains espaces du Clos Jouvin ou du domaine de Bon Repos).
Les talus sont des véritables corridors biologiques permettant la circulation des animaux et des insectes. Ils sont aussi source de richesse biologique du point de vue de la faune et de la flore. C’est pour cette raison que ces espaces ne sont fauchés qu’après la défloraison des plantes au milieu de l’été. Les carrefours nécessitant une très bonne visibilité sont tondus plus régulièrement.
En 2014 la commune a fait l’acquisition de plusieurs moutons qui se trouvent installés l’été sur le domaine de Bon Repos et qui assurent « la tonte » du vaste enclos dans lequel ils se trouvent. Deux ânes viennent compléter ce dispositif.

Mais aussi

  • la commune privilégie aussi l’achat de plantes dites autochtones et a installé dans différents espaces publics des hôtels à insectes
  • les ateliers des Services Techniques et Environnement sont labellisés HQE (Haute Qualité Environnementale)
  • la commune essaie d’optimiser les consommations de ses bâtiments publics et en utilisant des énergies locales (chaudière à granulée bois de l’espace Albert Royer)
  • la commune a mis en place via les schémas intercommunaux les trames vertes et bleues pour préserver des corridors de circulation pour la faune et la flore soit terrestre soit aquatique
  • la mairie travaille à la création d’un éco-quartier pour le hameau des Chaberts