Expression politique

Avec toujours la volonté de pointer du doigt les dérives de la majorité municipale, nous jouons notre rôle et revendiquons notre action pour l’intérêt général.

Florilège lors du conseil municipal du 8 mars où un brouillon d’orientations budgétaires pour 2021 nous a été présenté. Sans sourciller, le maire se vante d’une dépense par habitant bien plus élevée que dans les autres communes. Si en principe trop dépenser est synonyme d’une mauvaise gestion, l’intéressé estime qu’il est un indicateur d’un haut niveau de prestations. On croit rêver quand on nous parle de prévisions pour le « second semestre 2020 » (sic), erreur d’un mauvais copier-coller des orientations budgétaires présentées en mai 2020.

A Jarrie, le maire semble avoir beaucoup d’argent public à dépenser : 15 000€ par an pour l’entretien de la tractopelle cédée 9300€ sans aucune annonce publique préalable et sans que ces dépenses n’apparaissent dans les comptes.

Vu ce manque de transparence, nous demandons qu’une publicité soit dorénavant systématiquement faite avant toute sortie d’inventaire. Nous proposons que chacun puisse se porter acquéreur d’un bien que la mairie choisirait de vendre.

Soulignons également la dissolution de la commission finances, sans qu’aucune réunion n’ait jamais eu lieu (en toute illégalité et non-respect du règlement intérieur du conseil municipal).

La boucle est bouclée et nous continuerons à vous informer et à alerter le préfet.

En cette période compliquée, nous sommes de tout cœur avec vous.

Rénald Boulestin et Thierry Leroy

Liste « Ensemble pour Jarrie »